MENU
Alcomnet

'​'TAKACHOUF'​'​ un BUZZWORD qui a ralenti une dynamique économique

  • Accueil
  • Blog
  • '​'TAKACHOUF'​'​ un BUZZWORD qui a ralenti une dynamique économique
28 août 2017 / Par idir iharkouken
TAKACHOUF
Non classé

Depuis la chute du pétrole, l’Algérie est entrée dans une ère appelée ‘’l’austérité’’, le gouvernement a appelé officiellement le peuple à adopter le ‘’ Takachouf ‘’ ou l’austérité, le gouvernement a pris des mesures pour réduire les dépenses, plusieurs grands projets ont été abandonnés, hôpitaux, grandes infrastructures, même si d’autre ont bien été maintenus étonnamment ! Mais il a aussi réduit la facture d’importation en durcissant les règles et lois liées aux importations de certains produits comme les voitures et produits de luxe. Bref ceci n’est pas le sujet de l’article, il s’agit de parler de l’IMPACT du mot ‘’ takachouf ‘’ qui à l’époque déjà avait fait rire certains et a été découvert par d’autre, peu à peu il s’est installé dans la vie des algériens et est devenu le buzzword que l’on entend un peu partout à la télé, sur les réseaux sociaux, dans la rue ou dans les administrations. TAKACHOUF

Définition du Buzzword, c’est un mot ou un terme qui à un moment ou à une période donnée est à la mode et qui désigne une nouveauté, il peut s’agir d’un produit ou d’une technologie ou bien d’un événement ou un concept, les buezzwords généralement disparaissent après un certain temps, d’autres surpassent la vague et peuvent durer dans le temps.

Ce qu’il faut savoir c’est que les buzzwords peuvent aussi être créés par des marques et des marketeurs en vue de booster des idées ou des concepts pas forcement novateurs et dans le but d’amener les gens à surfer sur la vague, on peut citer des mots phares du moment comme le ‘’ Selfie ‘’ ou encore ‘’ ‘’ flop ‘’ et ‘’ Top ‘’

Dans le domaine des nouvelles technologies et du digital on cite ‘’ UBERISATION’’ qui fait référence au modèle économique de l’entreprise UBER ou le ‘’ GROWTH HACK ‘’ qui désigne les nouvelles méthodes de gestion dans les stars up basés sur du hack en vue de booster leur croissance.

Malheureusement pour nous actuellement ‘’ Takachouf ‘’ n’est pas un buzzword qui crée de la croissance. Certes, la crise est bien là mais la spéculation avec ce terme l’a bien nourri, impactant réellement le comportement des individus et celui des entreprises.

L’utilisation de ce mot par les gens, les journaux et médias tout le temps et partout a crée un climat de méfiance dans le quotidien des personnes mais aussi dans le monde des affaires, semant le doute chez les entreprises à investir et chez les consommateurs à dépenser.

Pourquoi n’avoir pas lancé le mot ‘’‘’ istithmar’’ (investissement) ou bien ‘’ Akhdam’’ (travail) qui aurait donné aux entreprises le courage et la volonté de travailler plus, en recrutant plus pour produire plus et d’aller de l’avant au lieu de freiner une dynamique avec les restrictions budgétaires, la compression du personnel et une politique d’austérité pour le soi-disant maintien de l’entreprise.

Espérant voir ce mot disparaître rapidement de notre jargon pour ne pas engendrer une génération d’enfants ‘’ Moutkachifine’’ ou austères.


0 Commentaires
113 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *